Les 10 softskills du manager en 2021

Blog | Les 10 softskills du manager en 2021

Quelles sont les 10 softskills du manager pour 2021? Qu’avons-nous appris de 2020? Et qu’est-ce qui a permis à chacun de surmonter les aléas? Car l’incertitude est devenue notre quotidien, et rien ne nous assure que cela va changer. Or, dans toute organisation de quelque nature qu’elle soit, le manager, patron ou chef d’équipe…, tient un rôle clé.

10 softskills du manager

Si 2021 s’annonce aussi turbulent que 2020, nous devrons nous appuyer sur les meilleures ressources internes que nous avons sollicitées. Car ce monde VICA -Volatile, Incertain, Complexe, Ambigü- que nous voyions venir et s’installer, est désormais là. Et nous sommes dedans. Alors voici les 10 softskills du manager qui nous ont permis, et nous permettront à nouveau, de s’adapter et rebondir.

#1 Agilité

Parmi les 10 softskills du manager pour 2021, l’agilité occupe une place de premier choix. Plusieurs qualités caractérisent l’agilité:

  • Une grande flexibilité dans son mode de pensée, comme, par exemple: entrevoir une solution qu’on n’aurait pas du tout envisagé auparavant. Cela a été le cas de nombreux managers quand ils ont accepté et géré le télétravail.
  • Faire preuve de souplesse dans ses prises de décision et ne pas se focaliser  sur son premier avis.
  • Une capacité à réagir vite et au mieux. Comme cela a été réalisé du jour au lendemain, lors des confinements et déconfinements successifs.

#2 Réflexivité

La réflexivité est la grande gagnante des compétences comportementales: on en parle de plus en plus! C’est la question de la « réflexion » ou du miroir de soi-même en train d’agir, c’est à dire:

  • En situation de crise ou de tempête: l’action est soumise à réflexion- miroir- « en même temps ». Ainsi, on pourrait dire qu’il s’agit d’une sorte d’auto-observation de soi agissant, permettant ainsi de modifier sa trajectoire si besoin.
  • Le lâcher-prise est souvent lié à cette capacité de réflexivité. Car la réflexivité permet une prise de conscience immédiate de ce qui advient et ne convient plus, ni à la situation ni à la personne elle-même.

#3 Adaptabilité

Une définition de l’intelligence est la capacité d’adaptation. Certes, mais cela regroupe tellement d’aptitudes! Citons-en deux, qui nous paraissent essentielles:

  • La congruence avec soi-même qui permet d’agir sans contradictions internes ni doutes. En laissant notre « penser » (idées, projets) s’aligner sur notre « sentir » (émotions, intuitions), notre « faire » (actions, attitudes) est plus souvent adapté aux situations et à soi-même. Voir notre billet sur la congruence.
  • Apprendre de ses réussites comme de ses erreurs! Ou apprendre à apprendre en permanence de toutes situations, tous évènements et réactions personnelles.
10 softskills du manager

#4 Créativité

Einstein disait: « La créativité c’est l’intelligence qui s’amuse! » Quelques aptitudes nous permettent de libérer notre créativité, comme:

  • Utiliser la contrainte comme levier de créativité. En effet, quand tout est là et qu’on n’a que l’embarras du choix, il n’y a pas lieu de chercher, trouver, s’ingénier… Regardons tout ce qui a pu être trouvé comme solutions en 2020, notamment à la formation à distance. Mais aussi pour les restaurants qui se sont transformés en livreurs.
  • L’intuition est une source inépuisable de créativité. A condition de l’écouter et de se faire confiance! Par exemple: ne pas s’accrocher aux « je sais », « J’ai raison » etc.

#5 Empathie

L’empathie c’est l’aptitude à ressentir ce que l’autre ressent mais sans le subir. Et cela apporte une compréhension profonde de que vit l’autre sans pour autant plonger dans les mêmes affres. Or, derrière un écran, les relations ont donné l’impression d’être  dégradées, on s’est vus « détaché » de l’autre. C’est pourquoi, l’empathie devrait être cultivée lorsque nous communiquons par écran interposé. Aidons-nous de:

  • Une écoute attentive permet de laisser l’autre s’exprimer jusqu’au bout sans l’interrompre. Mais elle permet aussi d’entendre ce que dit le langage non-verbal, comme les gestes et mouvements, les manifestations corporelles incontrôlées…
  • La curiosité est un goût pour découvrir, apprendre de nouvelles choses. Mais elle est aussi un puissant levier pour développer son empathie et renforcer la qualité de ses relations.

#6 Gestion du stress

Gérer son propre stress tout en créant un climat NO STRESS dans l’équipe. Car 2020 se termine sans espoir ou très faible. Si le premier confinement nous avait pris de court, on en imaginait la sortie. Or la deuxième vague arrive en automne où les jours rétrecissent et le froid arrive. Sans compter qu’on ne sait sur quel pied danser: étudiants sans cours, jeune diplômés sans emploi ni stage, chômeurs, emplois précaires, indépendants, petits commerces…

« Un tunnel long et noir, sans lumière au bout » Serge Hazef, psychiatre.

C’est ainsi que Serge Hazef, psychiatre décrit sur BFMTV le 27 novembre dernier, la vision de l’avenir en cette fin 2020, à l’aube d’une nouvelle année!  Alors le manager de 2021 aura plusieurs défis à relever pour aider son équipe à traverser 2021, notamment:

  • Aider à se projeter positivement sur 2021: projets, missions clairement définies
  • Motiver sans modération: accompagnement, coaching individuel ou d’équipe
  • Rassurer sans flagornerie: écouter, dialoguer, donner des gages de sécurité

#7 Coopération

Le travail en équipe demande un certain nombre de préalable pour que la coopération fonctionne bien:

  • Un manager-leader pour engager et coordonner les membres de l’équipe
  • Des feedbacks réguliers et motivant: suivre la performance et assurer un back-up en cas de défaillance
  • Une flexibilité de toute l’équipe pour s’ajuster et réagir
  • Une convergence vers un but commun: non seulement un objectif ou un projet à réaliser, mais aussi un état d’esprit à maintenir. Par exemple un esprit de développement individuel et collectif, ou d’apprentissage continu.

#8 Motivation

La motivation, il en faudra pour le manager de 2021! Pour tenir le cap et faire tenir son équipe. Il pourra s’appuyer sur:

  • L’échelle des motivations, de la « carotte et du bâton » jusqu’à la motivation intrinsèque, celle de l’autonomie
  • Un système de reconnaissance autre que le système de prime financière et qui soit au niveau individuel comme collectif. Par exemple: un feedback sur une action ou fêter la réussite collectivement
  • Les aspirations personnelles de chacun. Car elles sont un puissant levier d’engagement et de motivation.

#9 Attention- conscience de soi

En 2021, le manager devra être un véritable leader pour son équipe: montrer le cap et le garder sans fléchir. Mais aussi tenir compte des aléas et, parfois, naviguer à vue. Sans une attention consciente de chaque instant, l’exercice sera difficile! Ainsi une attention globale qui intègre son environnement externe et son environnement interne.  Etre conscient de ses émotions, de soi-même dans l’action tout en gérant l’activité et l’équipe.

#10 Résilience

La résilience, c’est cette capacité à rebondir après un coup dur. Ainsi cette aptitude englobe la réaction d’adaptation  d’un individu et sa capacité de récupération mentale et émotionnelle. Elle est ce formidable ressort interne qui permet de rebondir sans perdre son estime de soi.

Crédit image: Artesitalia de pixabay (bandeau), iStock et l’auteure (arbre)

Articles liés

Laisser un commentaire

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.

Mes préférences de confidentialité
Quand vous visitez ce site Web, il peut stocker des informations transmises par votre navigateur sous la forme de cookies ou de technologies similaires.
Vous pouvez changer ici vos préférences de confidentialité. Merci de noter que le blocage de certains cookies peut impacter votre expérience sur notre site ainsi que les services qu'il offre.
Ils nous servent à améliorer notre site Web et votre expérience de navigation. Vous pouvez, à tout moment, modifier vos choix cookies en bas de nos pages.