La congruence avec soi: 5 idées reçues

Blog | La congruence avec soi: 5 idées reçues

La congruence définit l’état de ce qui est en accord. Aussi la congruence avec soi est-elle un état de total accord avec soi-même.  Et nous y sommes sans contradiction, ni doute, ni frustration de quelque sorte. Or, ne nous le cachons pas, cet état n’arrive pas souvent ni « comme ça », mais une dynamique personnelle nous permet d’y accéder. Comment?

La congruence avec soi: 5 idées reçues

Fausses ou vraies ces idées reçues? Cela importe peu, car il y a autant d’expériences personnelles vécues que d’individus et de théories. Cependant, essayons d’en cerner les contours.

#1 C’est accueillier l’autre tel qu’il est

On parle plutôt d’un état interne d’alignement de soi avec soi: Je pense, je ressens et j’agis dans la même direction. Avec une prise de conscience de ses états pendant qu’on les vit. Ainsi, en état de congruence totale avec soi, il n’y a pas à accueillir l’autre ou à ne pas l’accueillir. Car l’autre est dans la situation que nous vivons, il fait partie de notre expérience. La question de l’accueillir ou non ne  se pose plus.

#2 La congruence avec soi s’acquiert par des techniques

C’est plutôt une attitude d’avoir conscience de son ressenti à l’instant T. Aussi, des techniques de relaxation et de respiration, en faisant baisser la pression et le stress nous permettent d’être mieux attentif à soi. Ces exercices, en allégeant nos tensions automatiques et souvent superflues, nous amènent à mieux percevoir ce qui se passe en nous. De même, une pratique régulière de l’attention nous y mène en nous permettant de se reconnecter à soi.

#3 C’est intégrer qui on est pleinement

En effet, Carl Rogers qui s’est penché sur cet état, explique ainsi: « La congruence est une prise de conscience de l’individu de ses expériences viscérales et sensorielles significatives survenant au moment où il les vit ». En prenant conscience de son expérience de soi -émotions et sentiments- pensées et idées- attitudes et rôles- dans l’instant où nous « sommes », nous vivons l’expérience d' »être » sans contradictions, ni questionnement.

#4 La congruence s’exprime par une attitude de bienveillance

La congruence est d’abord un état interne de prise de conscience de soi dans l’instant. S’il se dégage quelque chose de particulier d’une personne congruente, comme un certain état d’esprit par exemple, cela ne peut être la même chose pour toutes les personnes. Car chacun expérimente (et véhicule) la congruence avec soi avec son passé, sa culture, ses codes sociaux et sa personnalité. Ainsi, on ne peut dire qu’une attitude en particulier soit synonyme de congruence.

#5 C’est une technique d’adaptation à son environnement

Certes, une personne ayant une conscience pleine d’elle-même dans une situation donnée, saura mieux s’adapter que si elle vit la situation avec des doutes, des contradictions… Mais ce n’est pas une technique. Car la congruence avec soi agit comme une boussole intérieure: l’individu  agit, aligné avec lui-même et la situation dont il vit l’expérience.

Articles liés

Laisser un commentaire

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.

Mes préférences de confidentialité
Quand vous visitez ce site Web, il peut stocker des informations transmises par votre navigateur sous la forme de cookies ou de technologies similaires.
Vous pouvez changer ici vos préférences de confidentialité. Merci de noter que le blocage de certains cookies peut impacter votre expérience sur notre site ainsi que les services qu'il offre.
Ils nous servent à améliorer notre site Web et votre expérience de navigation. Vous pouvez, à tout moment, modifier vos choix cookies en bas de nos pages.