10 Soft Skills à développer et valoriser

Blog | 10 Soft Skills à développer et valoriser

Les 10 soft skills les plus sollicitées avec leurs 63 outils pour s’entraîner chaque jour, tel est l’objet de notre dernière parution chez Dunod: La Boîte à outils des soft skills. Ces soft skills, littéralement “compétences douces” signifient plus couramment nos compétences comportementales et transversales à tout métier ou toute fonction. Elles s’opposent ainsi aux compétences techniques ou hard skills.

Bref, dans cet article, nous vous proposons d’explorer ces 10 soft skills avec un outil à utiliser pour chacune.

10 soft skills à développer

#1 réflexivité

La réflexivité? C’est ce qui nous permet de se prendre soi-même comme sujet d’observation. Ainsi nous voyons nos propres processus mentaux et cognitifs à l’oeuvre. En fait cette compétence a été très fortement sollicitée dans nos jeunes années, lors de nos apprentissages. Et puis, avec le développement d’automatismes, elle est moins utilisée. Or, c’est une compétence qui mérite d’être cultivée.

Un outil: l’attention

  • L’attention permet la perception de ce qui se passe autour de nous (sens externes), mais aussi en nous et de ce que nous sommes en train de faire (sens internes).
  • Elle crée des liens avec la mémoire (à priori, “je sais”…).
  • Au centre des processus cognitifs et comportementaux, elle permet des prises de conscience de son comportement.
  • S’entraîner: L’exercice de l’attention, une pratique quotidienne

#2 Estime de soi

L’estime de soi, c’est notre capacité à aimer ce que nous percevons de nous-même. Bien que forgée depuis notre plus tendre enfance, elle se nourrit ensuite de nos expériences tout au long de notre vie.

Un outil: le piège de l’amour-propre. Car l’amour-propre est la partie de l’estime de soi-même qui se construit sur les avis d’autrui. Or, si l’on se fie à l’amour-propre, ou à l’avis des autres, nous devenons girouette qui tourne au gré des vents. Découvrir le piège de l’amour-propre

#3 Motivation

La motivation, c’est notre carburant! Selon que l’on est motivé ou pas, les choses sont plus faciles ou beaucoup moins. Parmi les 10 soft skills, c’est celle qui nous mobilise.

Un outil: l’échelle des motivations. Il permet de voir les différentes formes de motivation, sous forme d’un continuum qui va de l’a-motivation à la motivation maximale. Celle-ci est très souvent intrinsèque et personnelle. En vous aidant du schéma ci-dessous:

  1. Distinguer à quels types de motivation vous obéissez le plus,
  2. Favoriser les motivations autonomes, qui favorisent l’estime de soi.
10 soft skills

#4 Créativité

Cette compétence fait appel au processus mental qui favorise l’émergence de nouvelles idées, concepts. Comme notre système cognitif privilégie généralement les processus connus et bien mémorisés, nous ne pouvons pas voir ce qui advient et qui est nouveau.

Un outil: la contrainte créative. 

  1. Repérez quel est votre principal frein à la créativité. Par exemple, crainte d’être farfelu, peur de l’inconnu ou de dire une bêtise, être trop structuré… Notez-le sur une feuille ou un carnet.
  2. Définissez le sujet sur lequel vous souhaitez être créatif. Par exemple: votre organisation personnelle, un texte à écrire…
  3. Commencez votre séance de créativité en utilisant comme contrainte le frein que vous avez identifié. Ainsi, si votre frein était la peur de dire une bêtise, votre contrainte sera de dire des bêtises et que des bêtises.
  4. Par la suite, laissez venir vos autres idées.

#5 Adaptabilité

Face à l’inconnu et l’épidémie du Covid 19 en est un exemple, nos repères s’estompent et nous devons nous adapter.

Un outil: apprendre à apprendre. C’est entre autres capacités, celle de “se comprendre soi-même, comprendre comment on apprend et maîtrise les stratégies d’apprentissage” (Stanislas Dehaene).

  1. On commencera par entraîner son attention et sa capacité de réflexivité.
  2. Cultiver sa curiosité: élargir son champ de perception en lâchant le “j’ai raison, tu as tort”, notamment.
  3. Echanger avec des personnes qui n’ont pas le même point de vue et enrichir sa palette de compréhension.

#6 Efficience & organisation

Efficience ou efficacité? Parlons plutôt d’efficience personnelle, car celle-ci est une efficacité moins coûteuse en énergie et moyens, avec un bon dosage du temps et de ses émotions, notamment.

Un outil: les voleurs d’attention. Car ce sont des distracteurs de notre attention; ce sont tous les stimuli qui nous détournent de notre sujet. Il s’agit de les repérer en s’aidant du schéma ci-dessous. Comme ils agissent en permanence à notre insu, nous pouvons créer des alertes ou des “objets-rappels” à poser sur notre bureau ou une table.

voleurs d'attention

#7 Gestion du stress

Gérer son stress est l’une des 10 soft skills que nous sollicitons bien souvent. Qu’il s’agisse de surmonter un moment difficile, d’appréhender quelque chose qui risque de se passer ou se remémorer un incident fâcheux…

L’outil: la reconnexion à soi est celui qui nous paraît le plus accessible à tous, parmi tout ce qui existe pour gérer son stress et son anxiété.

#8 Empathie

Contrairement à une idée reçue l’empathie ne consiste pas à se mettre à la place de l’autre mais à comprendre que l’autre provoque “quelque chose” chez soi. Ainsi cette compétence permet d’accepter ce “quelque chose” chez soi.

Un outil: l’écoute attentive. C’est une écoute à 360°, qui fait appel à l’attention. Car il s’agit de percevoir la personne qui parle avec ses cinq sens. Et surtout de prêter attention à ses propres réactions, sentiments, jugements sans qu’ils nous submergent. Car alors nous serions sous leur influence et non dans la véritable écoute de l’autre et de soi-même. Pour cela on se référera aussi à l’outil de l’attention et à l’outil de la reconnexion à soi.

#9 Aisance relationnelle

L’aisance relationnelle qualifie la facilité avec laquelle on interagit avec d’autres personnes, quelque soit leur statut social, ou le rôle qu’elles prennent. C’est une compétence qui s’acquiert lors d’échanges, avec une dose de réflexivité et d’attention afin de ne pas se laisser emporter.

Un outil: 50 nuances d’émotions. Tout en étant en relation avec une personne, il s’agit de prêter attention à son ressenti interne, de percevoir quelle émotion nous traverse, en plaisir ou déplaisir. On ne peut empêcher les émotions de nous traverser mais on peut ne pas se laisser emporter dans leur maelström.

#10 Coopération

Etymologiquement coopérer signifie “travailler ensemble”. Mais on y associe aussi le fait de travailler en intégrant différentes manières de faire ou de penser et ainsi d’enrichir l’équipe. On y intègre également la convergence vers un but commun. Coopérer est une compétence qui s’apprend et se développe.

Un outil: Quelque chose en commun. Cet outil permet de trouver ce qu’il y a de commun entre deux personnes. En cherchant le point commun ou pont d’affinité avec une personne, on lui prête attention, on l’écoute et on part à sa découverte, au lieu de rester sur une première impression. Puis ayant découvert ce point commun, s’il y en a un,  il est possible de développer la conversation. Attention cependant à ce que cela ne crée pas une sorte de “complicité ” entre deux personnes qui en exclurait d’autres.

Crédit images: Couverture du livre, éditions Dunod, Dessin d’Yves Tremblay, et Noun Project.

Articles liés

Commentaires (2)

Merci pour cet ouvrage de référence, complet clair et précis.
Utile individuellement; Indispensable collectivement !
On y trouve selon sa recherche, les outils de réflexion, de pratique et de compréhension sur nos attitudes et comportements qui tant de fois, en silence, nous questionnent, nous surprennent.
Parfois envahi de sentiments contradictoires entre ce que l’on est et ce que l’on voudrait être, ce livre apporte des clefs d’observations ouvrant ainsi la porte à de nouvelles attitudes possibles.
Ce livre montre qu’un changement interne et externe est possible.
Indispensable en ces périodes incertaines, c’est un “outils de travail” simple, rassurant, qui s’adresse aussi bien aux managers eux-mêmes qu’à leurs équipes, aux chefs d’entreprises, aux formateurs, mais aussi à titre individuel.
BONNE LECTURE A TOUS

Nathalie

Merci, Jean-Marc et moi avons écrit cet ouvrage de façon à ce que chacun puisse trouver ses propres ressources et mieux comprendre comment il fonctionne. Nous lui espérons beaucoup de lecteurs!

Laisser un commentaire

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Mes préférences de confidentialité
Quand vous visitez ce site Web, il peut stocker des informations transmises par votre navigateur sous la forme de cookies ou de technologies similaires.
Vous pouvez changer ici vos préférences de confidentialité. Merci de noter que le blocage de certains cookies peut impacter votre expérience sur notre site ainsi que les services qu'il offre.
Ils nous servent à améliorer notre site Web et votre expérience de navigation. Vous pouvez, à tout moment, modifier vos choix cookies en bas de nos pages.